AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Ce forum est désormais fermé - Vous pouvez cependant retrouver une partie de l'équipe sur le nouveau forum Les Artstronautes -
Navigation
index du forum

GRAPHIMAG

tutos du forum
Partenaires

Les
Artstronautes

Forum d'entraide pour les Arts Graphiques. Venez vivre une expérience unique à bord du vaisseau des Artstronautes !


Partagez | 
 

 Et si l'on enlevait le contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dalrog
Artiste renommé(e)
Artiste renommé(e)
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Et si l'on enlevait le contexte   Ven 17 Juil 2009 - 1:20

Ceci n'est pas un récit à proprement parler, mais plus un exercice d'écriture, qu'il m'arrive de faire de temps à autre. Suivez le guide, c'est par là =>, enfin vers le bas plutôt :p

Première lecture : Lire tout le texte
Seconde Lecture : Ne lire que les dialogues comme si il s'agissait d'un texte à part entière.

"Mon amour" s'époumonait un jeune homme à l'allure avenante et affable. Il ressemblait quelques peu à ces chevaliers du moyen-âge, allant vers leurs dulcinées en criant leur nom, si haut et si fort, qu'il fut impossible aux moindre sourd de ne point savoir la liaison des deux amants.
"Je me hâte pour toi!"
L'assemblée, étonnée de tant d'engouement, s'écartait en laissant place à l'étudiant qui courait.
"Je te cherchais..."
Annonçait il enfin, lorsque soudain, il vit un drôle de larron, d'un geste subtile, commettre un larcin des plus horrible sur la jeune femme qui se retournait à l'instant.
"Oh Toi, raclure que je ne saurais supporter!"
Le voleur s'avérait être une femme, oh non point jeune, et aux travers de ses cheveux l'on voyait un visage endoloris par le temps. Ayant été vue, elle s'apprêtait à fuir, mais l'amant éprouvé, continuait sa course, et s'entichait de paroles à l'égard de cet acte digne des bandits de grands chemin.
"Traitresse, descendante d'aïeuls indignes, femme de peu de foi!"
La foule qui avait comprit que la vieille femme était la cible des insultes proférés par le jeune homme, se massa, autour d'elle, empêchant ainsi toute fuite. La dame, empoignant un petit couteau, se tint campé face aux bonnes gens du peuple, menaçant d'éviscérer quiconque la toucherait. L'amant avait fait fi des paroles de la vieille, et alors qu'il empoignait ses bras, elle lui donna un coup, profonde lacération dans le torse noble et encore brillant après cette course folle.
"Tu m'as tué, m'as volé, et as rongé ma vie, aussi je ne saurais tolérer cela, et dans ma chute, je t'entrainerai avec moi, toi la femme que je haïs"
Ainsi donc l'homme s'écroula, avec pour dernier geste, celui d'enserrer le cou de la voleuse, qui avait prit sa vie.

(Pour la deuxième lecture, si vous ne voulez pas trier dans le texte, voici ce que cela donne :

Spoiler:
 

ce qui, avouons le, change totalement la donne, car nous avons là l'impression d'une histoire totalement différente.)

Ps : ce genre d'exercice n'est pas simplement fait pour s'amuser, ça sert aussi pour le théâtre, car lorsque l'on doit donner notre réplique, on ne cesse de nous répéter : n'oublie pas l'intonation. Car il arrive que les pièces puissent porter à confusion, et il ne faut pas penser que seuls les gens sains regardent les pièces, il y a parfois des aveugles, et si les paroles coulent dans un sens, mais que la pièce va dans un autre, il peut en avoir une vision, ou plutôt une écoute, totalement éronée.
Revenir en haut Aller en bas
e-boo
Sans égal
Sans égal
avatar

Nombre de messages : 3908
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Et si l'on enlevait le contexte   Ven 17 Juil 2009 - 2:14

cool Intéressant et amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Dalrog
Artiste renommé(e)
Artiste renommé(e)
avatar

Nombre de messages : 154
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Et si l'on enlevait le contexte   Ven 17 Juil 2009 - 2:28

Si c'est amusant alors ça va :p (j'espérais pas faire quelque chose de lourd et de pompeux, mais en utilisant un tel registre que dans ce petit texte bah j'avais un peu peur de l'effet, mais si c'était amusant c'est le principal Wink )

Donc si d'autres veulent s'y essayer, c'est pas très difficile à bâtir, il faut surtout penser à la seconde lecture, donc prévoir un petit peu ce qui va être dit, et faire une histoire cohérente qui change le sens pour les actions.
Revenir en haut Aller en bas
SylvieS
The Boss
The Boss
avatar

Nombre de messages : 9105
Date d'inscription : 06/11/2005

MessageSujet: Re: Et si l'on enlevait le contexte   Ven 17 Juil 2009 - 20:36

Dalrog a écrit:
Ps : ce genre d'exercice n'est pas simplement fait pour s'amuser, ça sert aussi pour le théâtre, car lorsque l'on doit donner notre réplique, on ne cesse de nous répéter : n'oublie pas l'intonation. Car il arrive que les pièces puissent porter à confusion, et il ne faut pas penser que seuls les gens sains regardent les pièces, il y a parfois des aveugles, et si les paroles coulent dans un sens, mais que la pièce va dans un autre, il peut en avoir une vision, ou plutôt une écoute, totalement éronée.
J'ai fait du théâtre pendant 10 ans, je comprends ce que tu veux dire Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://lesartstronautes.bbconcept.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si l'on enlevait le contexte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si l'on enlevait le contexte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Graphimaker :: Vos Créations :: Autres créations :: écriture-
Sauter vers: